dimanche 29 décembre 2013

BAGARRE // Interview


C'est fraichement arrivé à Strasbourg et encore complétement ignorant de la scène locale que j'ai fait la rencontre de Arthur, ou Bagarre comme on l'appelle plus souvent! Mes potes d'Angoulême m'avait déjà donné des retours de ce bonhomme qui "jouait seul pour ne pas jouer avec les autres" un rock dont l'influence principale qu'ils m'avaient citée était alors Big Black!
Étonnamment, Bagarre n'avait alors jamais entendu parler de Big Black! 
Traçant son chemin droit. Utilisant ces boites à rythmes dures; ces guitares effrénées s'écrasant les unes les autres. Casquette sur la tête & jean finement taillé et repassé. 
Depuis nous avons fréquemment rejoué ensemble à droite à gauche. J'ai aussi eu l'occasion de voir naitre et évoluer Indian Redhead, label qu'il co-gère avec entre autre Régis Turner.
Voici donc ma seconde interview, réalisée sur internet, parce que ça va plus vite et c'est plus simple! 


SALUT BAGARRE! POUR COMMENCER, POURRAIS-TU UN PEU RESITUER L'ORIGINE DU PROJET, D'OÙ TU VIENS, À QUEL MOMENT TU AS CHOISI DE JOUER SOLO, ETC...

Salut, alors Bagarre ça a un peu commencé au moment ou j'ai découvert des groupes comme Electric Electric et Battles en 2008 je penses aux eurockéennes de Belfort, rien de très sexy les eurockéennes mais avant cette claque j'écoutais de la merde. J'ai pas su en tirer de la musique directement mais ensuite j'ai habité Strasbourg et le molodoi entre autre a changé ma vie (c'était encore bien à ce moment). Et ça mélangé avec une histoire de fille, ça s'est lancé un peu tout seul. Aussi, en 2010, j'ai rencontré Regis Turner à Clermont-fd, de là où je viens et il m'a un peu forcé à faire mon premier concert. Depuis j'ai pas arrêté de tourner !
Et la formation solo était un peu la solution de facilité pour essayer des trucs.


TU JOUAIS EN GROUPE AVANT?

Non non, j'avais essayé dans des trucs un peu nuls et j'y arrivais pas, mes sentiments sortaient pas trop. Pas assez confiant.


OK! ET LA GRANDE TRIPLE ALLIANCE INTERNATIONALE DE L'EST À L'ÉPOQUE ÇA TE BRANCHAIT?

Héhé, ça va faire un peu gosse fan ce que je vais dire, surtout sur ton blog ou il en est pas mal question mais ouais, j'ai découvert ce que pouvait être la vraie musique avec la Grande Triple Alliance Internationale de l'Est. Quand j'ai vu les Feeling of Love à l'époque, je comprenais pas ce qu'il m'arrivait dans la tête. Maintenant ça marche un peu moins mais bon.
Il y avait tous ces concerts organisé pas Amy Binouze et Assonance et je voulais pas en louper un. Ces concerts mélangeaient des groupes de la GTAIE avec d'autres groupes comme Don Vito ou Le Singe Blanc et ça me renversait à chaque fois! Bagarre c'est un peu le fan projet de tous ces groupes, où je copiais tout seul dans ma chambre ce que je voyais les dimanche ou lundi soir des concerts de cette alliance maléfique.

 



JUSTEMENT LA PLUPART DES GROUPES ÉTIQUETTÉS UN PEU "MATH-ROCK" DONT TU PARLES REPOSE BEAUCOUP SUR DES BATTERIES BIEN ALAMBIQUÉES. DE L'AUTRE CÔTÉ, LA G.T.A.I.E REMETTAIT PLUS EN AVANT LES BOITES À RYTHME BIEN FROIDES ET RÉPÉTITIVES. J'AI L'IMPRESSION QUE TU TE SITUES ENTRE LES DEUX AVEC L'UTILISATION DE CETTE BOITE À RYTHME QUI ÉVOQUE JUSTEMENT LE MATH-ROCK

Ouais c'est vrai que mes boites à rythme ne sont pas vraiment comme celles que l'on peut entendre dans des groupes de la GTAIE. La plupart du temps elles sont en effets hyper répétitives et c'est souvent leur fonction principale, mais vu que mes gouts vont vers des patterns plus travaillés, j'essaye de composer pas mal mes rythmes. Et puis aussi je suis pas mal influencé par plein de trucs plus techno et dance, et du coup j'aime bien tenter plein d'autres sons et d'autres rythmes qui m'éloignent du format plus répétitif qu'on peut trouver en général comme dans Big Black aussi notamment que je te remercie encore de m'avoir fait découvrir il y a quelques années de ça !


AU FAIT POURQUOI CE NOM BAGARRE? C'EST UNE FAÇON D'ENVISAGER LA MUSIQUE AVEC PLEIN D'INFLUENCES BIEN DIFFÉRENTES QUI S'AFFRONTENT (BIG BLACK CONTRE JUSTIN TIMBERLAKE)? UNE CERTAINE VISION DU CONCERT LIVE?...

Bagarre, c'était un peu le sentiment que me donnaient tous ces concerts que je voyais et ces musiques que j'écoutais. La musique Puissante. Le groupe et le public rentraient souvent dans une communion qui n'avait rien de méchante mais qui créait une sorte de grosse bagarre de cour de récré. Les sons agressifs, le défoulement, ça me faisait vraiment cet effet de baston exutoire. C'est un peu ce que j'essaie de garder dans ce que je fais. Et puis oui en effet aussi, c'est peut être pas ce que j'avais en tête au tout début mais ça m'a forcément conduit à ces mises en opposition de sons et d'univers qui n'ont à priori rien à voir dans la musique que je fais. La dance et la noise, la passion et la haine.


CE SERAIT QUOI TA MEILLEURE PUIS TA PIRE ANECDOTE DE CONCERT?

La meilleur, je me suis jamais trop posé la question, il y en a eu plein de super. Je garde un excellent souvenir d'un de mes premier concert (3éme ou 4éme), c'était à Caen, c'est la première fois que j'allais là bas, et c'est l'ensemble qui était génial. Bouger loin pour faire un concert, découvrir un endroit cool (ateliers intermédiaires), des gens super, avoir du monde en face de soi pour le concert, des gens qui réagissent, dansent, chantent, faire la fête après avec des copains.. Je découvrais ça et c'était beau, après ça je voulais plus m’arrêter.
Le pire, il y en a quelques un aussi. Haha.
Le pire c'est souvent quand je commence à ne plus apprécier le concert que je suis en train de faire et que je m'énerve pour tout arrêter d'un coup. Je balance ma guitare, je m'arrête, les gens comprennent pas trop car des fois la raison n'est même pas perceptible de l'extérieur, puis après avoir arrêté, je me sens un peu honteux de réagir comme ça et de pas essayer de donner plus. Mais bon, c'est comme ça que la musique vit aussi. On est pas des machines heureusement.

SI JE DIS PAS DE BÊTISE, TU ES LE CO-FONDATEUR AVEC RÉGIS TURNER DU LABEL INDIAN REDHEAD. VOUS VENEZ TOUT DEUX DE CLERMONT. POUR VOUS CONNAITRE DEPUIS UN MOMENT J'AI L'IMPRESSION QUE LE COURANT EST PASSÉ ASSEZ VITE ENTRE VOUS. COMMENT VOUS ENVISAGEZ LE LABEL, LA DIRECTION QUE VOUS PRENEZ, CE QUE VOUS DÉFENDEZ, CE QUE VOUS SORTEZ, ETC?...

Oui en effet, en fait on est même plus, mais à l'origine c'est Hugo (Régis Turner) qui a créé Indian Redhead tout seul je crois (en tout cas une page facebook) mais je sais pas trop dans quel esprit il le voulait. Et au final on à était quatre à se réunir en 2010 avec Lise et Clément, pour lancer vraiment le truc sans trop savoir ce qu'on voulais en tirer non plus. Label ? Diffuseur ? Organisateur de concert ? On sait toujours pas trop ce qu'on fait du coup c'est un peu un pseudo-label collectif en lien à la musique. On veut aussi sortir des fanzines, des objets, et bien sur des cd, k7, et on a pas assez de sous pour les vinyles (pour le reste non plus en fait). Mais c'est cool de faire ça, c'est vraiment un collectif de bricolage plus même. On veut juste partager des trucs que des copains ou nous faisons, avec les moyens du bords. On se connaissait pas vraiment au début, je l'avais juste rencontré à un de ses concerts car des potes m'avaient parlé de lui et puis un mois après sans qu'on se revoit il m’a proposé de faire ça avec lui, c'est là qu'après il m'a motivé à faire mon premier concert. Par la suite, on aimerait sortir pas mal de cd et k7 et surtout avoir l'occasion de plus se retrouver pour avoir des projets plus concrets, car depuis le début on a toujours bossé à distance faisant nos études aux quatre coins de la France voir plus loin. Antoine Accou a plus ou moins remplacé Clément qui habite maintenant à Caen et du coup on sera un peu plus proche cette année entre Strasbourg et Bruxelles.
Là on sort une compile de techno cheap qui donnera naissance à une suite normalement et je dois finir une k7 qui devrait sortir en mars / avril j'espère...


ET VOUS AVEZ AUSSI COMMENCÉ À ORGANISER UN FESTIVAL ANNUEL SE TENANT FIN AOUT: LE INDIAN REDHEAD CAMPFIRE. JUSTEMENT LA PROG DE CETTE ANNÉE SEMBLE PLUTÔT ÉCLECTIQUE ENTRE L'INDUS DE POINT INVISIBLE, LA HOUSE (?) DE FRANÇOISE PAGAN, LES BIZARRERIES DES ILES SANDWICH, ETC... COMMENT VOUS AVEZ CHOISI LES GROUPES? À TON SENS Y A T-IL QUELQUE CHOSE QUI LES RÉUNISSENT IDÉOLOGIQUEMENT SI CE N'EST MUSICALEMENT?..

Oui, on organise aussi ce festival chaque année, cet été c'était la troisième édition. La première était d'ailleurs celle de mon premier concert, que j'avais fait avec une guitare acoustique, on jouait que sur un micro cube de roland, c'était hyper cheap mais super au bord d'un lac avec plein de copain. Ça c'est l'idée de départ et c'est ce qu'on a principalement gardé : les copains, la fête sauvage dans la nature et les moyens du bord, dépenser le moins possible et s'amuser un maximum! C'est un peu notre manière de fêter le beau temps et l'amitié avant le retour de l'automne. Bon à chaque fois c'est plus le public qui s'amuse car on organise ça qu'à 2 ou 3 et c'est souvent la panique avec des retards de quelques heures dans la prog. Et puis aussi on est souvent triste de voir que l'on gagne pas assez pour payer décemment les groupes..
Du coup en ce qui concerne la programmation, c'est pour la plupart des copains ou des groupes qu'on croise en tournée. Du coup c'est souvent assez éclectique dans les styles de musique et c'est ce qui nous plait. Mettre l'electro chill pop des gars d'AB Records avec la noise bizarre des Îles Sandwich et la techno acid de Françoise Pagan. Que des super découvertes qui nous touchent pour des raisons diverses. Et idéologiquement, je pense que c'est tous des gens super et qui acceptent de jouer dans des conditions médiocres pour le plaisir de partager ce qu'ils font.


PARLE NOUS UN PEU DE TUNING HAHA! JE ME SOUVIENS DE RÉGIS TURNER QUI ÉCOUTAIT PRÉCAUTIONNEUSEMENT DES COMPILES DE MAKINA IL Y QUELQUES ANNÉES… CA A PARTICIPÉ À L'IMAGE D'INDIAN REDHEAD CET INTÉRÊT POUR LES VOITURES OU JE TOMBE COMPLÉTEMENT À CÔTÉ?

Haha, le tuning !! À vrai dire, je n'ai jamais eu de réelle période tuning, peut être un peu sur les scooters au collège mais très anecdotique, j'ai bien du enlever un autocollant pour en mettre un autre à la place et poser une petite grille devant l'arrivée d'air un peu pour faire comme les autres.
Mais par contre la musique tuning, la makina et la techno de puissance c'est autre chose. Je pense que ça a toujours était un mélange de blague et de réel appréciation en ce qui me concerne. Il y a vraiment des trucs qui te prennent, des basses larges, physiques, de la puissance, de la vitesse et tout ça combiné avec des bribes de mélodies juste assez épiques ou sentimentales pour te prendre que ça en fait vraiment une musique efficace. Des fois je pense que ça m'influence pas mal dans Bagarre lorsque je combine beats efficaces et mélodies de guitare qui remplacent les synthés.
Après visuellement pour Indian redhead, je crois pas qu'on s'en serve tant que ça, juste un peu suivant les projets, notamment Overdrive, un side project un peu techno de Hugo, ou pour la compile Boobiz Soundsystem qui fait assez directement référence à tout cet univers tuning et techno qui nous inspire. Et puis c'est vrai que j'ai deux petites formules 3000 qui se baladent sur ma page web. Héhé


QUESTION UN PEU LARGE MAIS QU'EST CE QUI TE SEMBLE LE PLUS EXCITANT DANS LA SCÈNE FRANÇAISE AUJOURD'HUI? ET À L'OPPOSÉ LE PLUS DÉPLORABLE?..

Woo, alors, aujourd'hui, je sais pas trop quoi penser, les trucs qui m'ont le plus parlé sont ceux d'il y a 3 ou 4 ans et qui continuent toujours aujourd'hui. Ceux qui m'ont influencé surtout, les groupes de la Colonie de Vacances notamment (Marvin, Pneu, Electric Electric..) qui se sont du coup presque assagis. Du coup c'est un constat un peu mitigé actuellement car c'est toujours dur d'apprécier l'évolution des groupes qui t'ont vraiment marqué à un moment. Mais je pense qu'on est dans une super période de transition. Moi je connais surtout les gens qui ont étaient influencé directement ou indirectement par cette scène et celle de la triple alliance, voir même de toute la mouvance alternative rendue plus simple d’accès par internet et je ressens vraiment un mélange de tout ça qui donne de super projets : Deux Boules Vanille, 100%Chevalier, Regis Turner, Ventre de Biche ou encore le tien Zad Coquart aussi, et plein d'autres ! Je peut pas dire que certains sortent du lot mais c'est hyper plaisant de voir que les gens ont envie de faire les choses par eux même, en petits crews ou en indépendants. C'est du coup plus cet esprit d'automotivation qu'on retrouve à plein d'endroit qui me plait et qui donne des trucs super et inattendus aux quatre coin de la France.
Après le plus déplorable.. euh... ben à l'opposé les gens qui s'enferment dans des trucs préfaits, déjà vu, qui ne prennent pas de risque et prennent des agents ou bookers alors qu'ils n'ont encore jamais fait de concerts.


ON APPROCHE DE LA FIN. UN GROUPE/CONCERT QUI T'AS PARTICULIÈREMENT MARQUÉ CETTE ANNÉE? ET UN ALBUM QUE TU RECOMMANDE?..

Je sais pas vraiment si c'est cette année que j'ai découvert ce projet, peut être avant, mais c'est cette année que beaucoup ont parlé de Noir Boy George qui m'a redonné goût aux textes dans les chansons.
Dans la même veine de textes géniaux il y à Ventre de Biche. Je choisirez ces deux du coup car ils m'ont vraiment amené à aimer et ressentir des nouvelles choses à travers la musique. Et donc comme album, je choisis la cassette split Ventre de Biche / Zad Coquart (non tu ne m'as pas payé pour que je te cite) que je conseille à tout le monde. À défaut de ne rien avoir de matériel en ce qui concerne Noir Boy George.


POUR FINIR, PARLE NOUS DE TA CASSETTE QUI VA SORTIR. TU L'AS ENREGISTRÉE QUAND, COMMENT, AVEC QUI?.. ÇA FAIT UN MOMENT QUE TU TOURNE SANS ENREGISTREMENT, ON POURRA TROUVER DES TITRES ASSEZ ANCIEN DESSUS DU COUP? TU AVAIS DÉJÀ UNE IDÉE DE TITRE AUSSI IL ME SEMBLE?

Oula !! Ces fameux enregistrements ! Je n'en peux plus d'eux. (haha). En fait c'est vraiment la chose que je n'arrive pas à prendre le temps de faire et aussi que je ne maitrisais pas du tout au départ en tout cas. C'est bien pour ça qu'on trouve que des vieilles démos enregistrées à l'arrache sur mon soundcloud (et en petit nombre).
Au bout d'un moment (en début d'année je pense), j'en ai eu un peu marre de jouer toujours les même morceaux sans en avoir de trace quelque part, et du coup je me suis décidé a prendre un moment pour faire ça. On a voulu s'en occuper nous même avec différents potes, à Bruxelles d'abord pour les boites à rythme dont je n'ai pas était satisfait au final, et du coup on s'y est mis une ou deux semaines avec un autre pote dans un chalet dans les Vosges pas du tout équipé pour enregistrer. On y connaissait rien et on a donc tatonné et essayer de faire au mieux. Je sais pas trop ce qui nous a pris mais on a même séparé toutes les pistes midi et enregistré chaque sample de B.A.R. pour les reconstituer sur l'ordi et pouvoir retoucher chaque piste une à une. N'importe quoi ! Cette phase est toujours en attente d'ailleurs. Et du coup j'essaye depuis quelques mois de mixer tout ça moi même sans trop rien y connaitre, et surtout en étant pratiquement tout le temps en vadrouille à droite à gauche. Mais du coup j'apprends plein de choses ! Et donc voilà ce que sera ma cassette : un pur album diy amateur d'anciens titres exclusivement qui aura bien trainé à voir le jour en voulant trop bien faire! Vivement que j'en finisse avec ça que je passe enfin à autre chose !!
Pour le titre non je sais pas trop encore mais la pochette sera une super illustration de DansLeCielToutVaBien !


ON A HÂTE! MERCI BAGARRE POUR CETTE INTERVIEW EN MODE ESCARGOT! 


(Interview réalisé via internet en l'espace de 3 jours d'échanges saccadés. Illustrations par Zad Coquart)

Le Soundcloud de Bagarre: https://soundcloud.com/bagarrebagarre

Indian Redhead: http://www.indianredhead.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire